loader image

Quand Florian Martin présente ses coéquipiers à la Ligue

Aussi à l’aise avec son pied gauche qu’avec sa verve, le milieu de terrain Florian Martin a présenté ses coéquipiers du Paris FC pour le site de la Ligue 2 BKT. Entre humour, taquinerie mais aussi fine analyse… Extraits.

Axel Bamba : « La fougue. On va dire que c’est le petit des quartiers parisiens. Il est un peu fougueux mais il est très à l’écoute des plus vieux, c’est ce qui est appréciable chez lui. Il aime qu’on lui donne des conseils, il est très intéressé par son métier. Après, il a une qualité de vitesse énorme et physiquement, c’est un monstre pour son âge (21 ans). Je l’appelle toujours Justin Gatlin, je trouve qu’ils ont un air de ressemblance. Même s’il joue déjà à un très bon niveau, il a une grosse marge de progression. Je pense que dans quelques années, il jouera à l’échelon supérieur. Dans le vestiaire, il aime bien taquiner les gens et faire le fanfaron mais c’est toujours poli, c’est un gentil garçon. Il est entier, j’adore autant la personne que le joueur. »

Gaëtan Belaud : « Le joueur de devoir. Il ne va jamais avoir 10/10 mais on ne va jamais lui donner 3/10 non plus. C’est un latéral complet de Ligue 2 BKT. C’est ce qui nous a manqué la saison dernière et on voit que ça nous fait le plus grand bien. Il a connu la Ligue 1 Uber Eats avec Brest l’an passé, il nous apporte son expérience et son savoir. Dans son jeu, il est très intelligent, il sait gérer ses efforts, que ce soit à l’entraînement ou en match. Il sait cibler ce qu’il doit faire au quotidien. Même dans le vestiaire, il est très important et nous apporte beaucoup, par son écoute et ses discours. Durant la préparation, on avait fait une séance après un match contre Caen et il nous avait dit : « Regardez, on travaille après le match, eux, ils ne font rien, donc on va être en avance ». Ce sont des petites phrases comme ça, mais elles font réagir et tirent le groupe vers le haut. »

Gaëtan Laura : « Un dragster. Il a un moteur à la place des deux jambes. Je le connaissais de nom, comme il a également été formé à Lorient et qu’on a eu un coach en commun. Il m’avait prévenu que c’était un très bon joueur. En effet, il nous apporte beaucoup de profondeur, il va super vite et il provoque. Quand il prend le ballon, il faut s’accrocher derrière, si tu ne t’accroches pas, tu es mort, tu es dans le rétroviseur. Il est capable de tout faire tout seul. Il doit simplement améliorer un peu sa finition, à l’image de ses occasions contre Nancy et Pau. S’il commence à marquer un peu plus de buts, cela va nous faire encore plus de bien. On a vu qu’on pouvait, aussi, gagner sans lui, et c’est important pour le coach d’avoir plusieurs solutions. Je pense que la concurrence va également le pousser à être plus performant et qu’il va marquer ses 15 buts cette saison. C’est sûr. »

Retrouvez l’intégralité de sa présentation en cliquant sur ce lien.

©2021 Paris FC - Tous droits réservés - Mentions légales - Données personnelles - Contact - Presse

Paris FC - Une ambition Capitale

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?