Des anciens joueurs honorés au Stade Charléty

Des anciens joueurs honorés au Stade Charléty

Dans le cadre des 50 ans du Paris FC, le club de la capitale a convié de nombreux anciens joueurs qui ont marqué son histoire. 11 d’entre eux ont répondu présents et ont été honorés à la mi-temps de Paris FC – GFC Ajaccio vendredi dernier.

 

Paris FC – GFC Ajaccio : Le programme des animations

Paris FC – GFC Ajaccio : Le programme des animations

Ce vendredi soir (20h45), au Stade Charléty, le Paris FC reçoit le GFC Ajaccio pour le compte de la 38ème journée de Domino’s Ligue 2. Les hommes de Mecha Bazdarevic ont besoin de votre soutien. Venez nombreux et découvrez les animations prévues en avant et après match.

Les Ultras Lutetia fêtent leur 5 ans

Si le club fête ses 50 ans en 2019, c’est également un anniversaire important qui sera à l’honneur ce vendredi ! Depuis 2014 au Stade Charléty et en déplacement aux quatre coins de la France, les Ultras Lutetia souffleront demain soir leur 5ème bougie autour de tifos et chants à la gloire du Paris FC.

Des anciens joueurs honorés

Pour son 50ème anniversaire, le Paris FC a le plaisir d’accueillir 11 anciens joueurs représentant toutes les époques de l’Histoire du club. Seront présents entre autres : Lamri Laachi (1973-1982 puis 1987-1988), joueur ayant disputé le plus grand nombre de matchs avec le club de la capitale, Richard Socrier (2014-2016), formé au club dans les années 90 et acteur de la remontée du club en Ligue 2 en 2015, Michel Drouillhat (1976-1982) demi-finaliste de Coupe de France avec le Paris FC ou encore  Réné Charrier (1977-1978), gardien n°1 lors de la montée du Paris FC en D1. Paul Orsatti, gardien de but parisien de 1974 à 1977, sera également honoré l’occasion pour lui de retrouver son autre ancien club, le GFC Ajaccio qu’il a entraîné de 1995 à 1998.
Les anciens du Paris FC seront présentés au public à la mi-temps de Paris FC – GFC Ajaccio.
Les joueurs actuels du Paris FC porteront d’ailleurs un maillot avec un logo spécial 50 ans du club et un badge sur l’épaule gauche.
Paul Orsatti et Lamri Laachi donneront le coup d’envoi fictif de la rencontre !

Toute la boutique à -25 %

Pour fêter la très belle saison, le Paris FC vous propose une remise exceptionnelle de 25 % sur toute la boutique ! Rendez-vous sur le parvis au camion-boutique, vous serez accueillis avec le sourire de Jean-Baptiste et Nicolas.

Une fanfare pour vous accueillir, un lancer de mini-ballons pour conclure

Comme souvent, au Stade Charléty, vous serez accueillis sous les notes dynamiques de la fanfare « Nomad Notes Project ». Juste après l’échauffement d’avant-match, Samuel Yohou se verra remettre le trophée du meilleur parisien du mois d’avril. Après le coup de sifflet, soyez attentifs ! Les joueurs parisiens vous enverront des mini-ballons dans les tribunes afin que vous puissiez repartir avec un souvenir de cette soirée.

Procurez-vous vos places pour le match en cliquant sur ce lien.

Le Groupe ADP – Centre d’entraînement Paris FC inauguré

Le Groupe ADP – Centre d’entraînement Paris FC inauguré

Ruban coupé. Ce mardi 7 mai 2019, à Orly, le Paris FC a inauguré le Groupe ADP – Centre d’entraînement Paris FC sous les yeux des quelques 300 invités présents lors de l’événement. Retour sur cet après-midi.

C’était l’un des événements les plus attendus par les acteurs du Paris FC cette saison. Le Groupe ADP – Centre d’entraînement Paris FC a été inauguré ce mardi 7 avril. Autour de Pierre Ferracci et l’équipe dirigeante du club de la capitale de nombreuses personnalités représentant les membres du club, les instances sportives françaises, les instances politiques françaises ou encore de nombreux partenaires du Paris FC. L’inauguration a débuté par la découverte du site de 8 hectares regroupant le bâtiment de l’équipe professionnel et des féminines, le centre de formation, le centre administratif et les terrains. Une visite menée par Pierre Dréossi, le manager général du Paris FC.

m

Après la visite, place aux discours sous un chapiteau prévu pour l’occasion. Quelques instants plus tard, Mamadou Sakho, défenseur de Crystal Palace, a inauguré et dévoilé la plaque du terrain en herbe à son nom. L’international français a grandi dans l’est parisien et a débuté le football au Paris FC avant de rejoindre le voisin parisien, le Paris Saint-Germain. L’occasion pour lui retrouver un ancien coéquipier, Samuel Yohou avec lequel il a répété ses gammes de 8 à 12 ans au Stade Déjerine de la Porte de Montreuil, dans le 20ème arrondissement.

 

Le Paris FC souhaite vivement remercier les quelques 300 invités qui ont répondu favorablement à l’invitation. Un film de quelques minutes retraçant cet événement sera publié dans quelques jours.

Retrouvez toutes les photos de l’événement en cliquant sur ce lien.

Canal + dans les pas de Pierre Ferracci

Canal + dans les pas de Pierre Ferracci

La semaine dernière, une caméra de Canal + a suivi Pierre Ferracci la veille du match et lors de la victoire du Paris FC face à Grenoble. L’occasion de découvrir le Groupe ADP – Centre d’entraînement Paris FC mais également les petits rituels d’avant chaque match.

 

SOS Homophobie sensibilise nos jeunes

SOS Homophobie sensibilise nos jeunes

Ce vendredi au Groupe ADP – Centre d’entraînement Paris FC, deux intervenants de SOS Homophobie sont intervenus devant nos jeunes de l’Academy. Un moment d’échanges et de convivialité.

Rires, sourires mais également prises de conscience. Les jeunes de l’Academy du Paris FC ont pu échanger avec deux intervenants de SOS Homophobie, Marianne et Franck, ce vendredi au Groupe ADP – Centre d’entraînement Paris FC. En amont de la journée de lutte contre l’homophobie qui aura lieu le 17 mai prochain sur les stades de Domino’s Ligue 2 et de Ligue 1 Conforama, les jeunes parisiens ont été très concernés par les différents sujets de conversation mis sur la table.

Le Paris FC remercie chaleureusement l’association SOS Homophobie pour s’être déplacée jusqu’à Orly pour sensibiliser nos Parisiens.

 

Daniel Horlaville s’en est allé

Daniel Horlaville s’en est allé

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris la disparition de Daniel Horlaville, dimanche dernier à l’âge de 73 ans.

Pour un grand nombre, il restera à tout jamais l’attaquant emblématique de l’US Quevilly, club amateur demi-finaliste de la Coupe de France en 1968, et le seul joueur amateur de l’après-guerre à connaître une sélection en équipe de France A. Mais Daniel Horlaville avait décidé de franchir un cap et de devenir pro en signant à Paris.

Après ses premiers pas de footeux dans le club de Oissel, sa ville de naissance (près de Rouen), Daniel Horlaville, né en 1945, rejoint l’USQ à 17 ans et intègre rapidement l’équipe première qui évolue dans le Championnat de France Amateur (D3/N1).  En juin 1971, à presque 26 ans, il décide de passer pro en signant à Paris.
Ouvrier, travaillant aux établissements Lozaï dont le patron était Gilbert Mille, également président de Quevilly, Daniel Horlaville n’envisageait pas de quitter la région : «J’étais bien à Quevilly, je jouais au foot, International Amateur, je ne me voyais pas partir, malgré les sollicitations de clubs pros, même si Quevilly était véritablement amateur. Quand on arrive à l’USQ, le père Mille disait : « Tu viens d’abord ici pour travailler. Tu vas te couper les cheveux et ensuite tu joues au foot ! ». Le père Mille était à l’entrée du stade. Il n’était pas question d’arriver à la bourre ! En déplacement, il fallait venir avec son costard et le lendemain des matches, petit déjeuner à 8 heures, pas 11, même si nous étions rentrés à 3 heures du matin ! Au bout de quelques semaines, on avait compris. Ce n’était pas le garde à vous… presque, mais c’était sympa quand même dès lors qu’on pouvait pratiquer le foot. Sans le foot je ne serai pas resté éternellement à l’usine. J’aurai fait un « casse » (rires) ! »(*)
Lorsque Gilbert Mille décède en février 1971 une page de l’USQ se tourne. Daniel Horlaville franchit le cap… « Si je quittais la Seine-Maritime, je ne souhaitais pas aller trop loin quand même. D’autre part, Gilbert Mille avait été en relation étroite avec Guy Crescent et Henri Patrelle. Par ailleurs, il était très copain avec Fernand Sastre, à l’époque Secrétaire général de la FFF (ndlr : trois hommes qui, avec Pierre-Etienne Guyot, furent à l’origine de la relance du football à Paris et de la création du Paris FC/PSGFC) ».(*)

Malgré sa grave blessure au genou, qui nécessitera plusieurs opérations, les dirigeants parisiens lui gardent leur confiance en dépit de son indisponibilité. Il n’en va pas de même pour ses premiers entraîneurs au PSGFC et au Paris FC, avant qu’Antoine Dalla Cieca ne le relance. D’abord en D3 avec la réserve du Paris FC qu’il dirige, puis en 1ère Division à partir de janvier 1973 lorsqu’Antoine Dalla Cieca est nommé entraîneur de l’équipe de D1. Dès lors le Parc des Princes pourra enfin découvrir et admirer la technique et le talent du n°10 Daniel Horlaville.

De son expérience parisienne, Daniel Horlaville gardera pourtant de bons souvenirs. « …même si on a eu des difficultés à se maintenir, même si il y avait des clans, ceux de Saint-Germain et les Autres. Cependant, j’étais bien. Je m’entraînais et je jouais au football. Cela me suffisait largement. Et puis j’aimais beaucoup jouer au Parc des Princes. Sur le plan humain, j’ai cotoyé des gens sympas… Patrelle, Crescent, et beaucoup de joueurs que je connaissais déjà avec les sélections, Guignedoux, Prost, Delhumeau, Guicci, Laurier, Hallet en Amateur, ou Djorkaeff, Rostagni, Floch, Bras avec France A. »(*)
Après la descente du Paris FC en D2 en mai 1974 et la disparition de la section pro, Daniel Horlaville rejoint le FC Rouen. Une belle aventure de quatre saisons à l’issue de laquelle il met un terme à sa carrière pro en mai 1978. De retour à Oissel, son club d’origine, il devient entraîneur-joueur puis entraîneur, avant d’en devenir l’un des Dirigeants et responsables techniques.

Le Paris FC présente ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Rédacteur Philippe Descottes

(*) Les citations sont extraites d’un entretien que Daniel Horlaville avait accordé en 2005 au « Petit Journal des Amis du Paris FC » n°45/n°46

Sponsors