loader image

Florian Martin : “On ne pourra pas réitérer une saison comme celle-ci”

Chez lui en région parisienne, Florian Martin a répondu à nos questions. Le milieu de terrain parisien est notamment revenu sur sa première saison post-blessure qui l’avait éloigné des terrains pendant 18 mois. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est d’attaque pour la saison 2020-2021 ! Interview.

Florian, comment vas-tu ? Comment as-tu vécu cette période délicate ?

Je vais bien, merci. La période a été délicate pour tout le monde. Il fallait trouver un nouveau rythme, notamment pour s’entretenir physiquement. Ce n’était pas forcément évident avec toutes les restrictions gouvernementales mais j’ai réussi à trouver une routine qui me permettait de garder la forme. Quand il y a eu l’annonce concernant l’arrêt définitif du championnat, j’ai coupé quelques jours mais là je m’y suis remis deux fois plus pour être fin prêt pour débuter une nouvelle saison avec le Paris FC.

Justement, cette annonce n’a pas été trop brutale pour toi ?

C’était juste logique. Nous avons traversé, et nous traversons encore une crise sanitaire inédite. On ne peut pas risquer de jouer avec la santé des gens. L’arrêt définitif des championnat a été la décision la plus juste. Au Paris FC, je le conçois, la pilule est moins difficile à avaler puisque nous ne sommes pas relégables. Quand on voit comment ça se passe en Allemagne, les conditions sont quand même très particulières avec des réglementations strictes. Je ne pense pas que les joueurs soient heureux d’être sur le terrain dans ces conditions. Je pense que les championnats européens qui reprennent, c’est simplement une question économique et non sportive pour les clubs… Donc pour moi, l’arrêt en France me paraît être dans la logique des choses.

Suite à l’arrêt définitif de la Domino’s Ligue 2, le Paris FC se maintient in-extremis. Quel est ton sentiment sur cette victoire ?

C’est une satisfaction certes, mais aussi une grosse piqûre de rappel pour la saison prochaine. On ne pourra pas réitérer une saison comme celle-ci. On apprend des erreurs du passé. La saison 2019-2020 fut très compliquée. Et comme le disait le Président il y a quelques jours sur un plateau télé, il faut se rappeler que 10 minutes avant la fin du dernier match à Troyes, nous étions 19èmes. Donc ce sauvetage est en effet in-extremis.

C’était une saison pour te relancer suite à ta grave blessure contractée en 2018. Comment juges-tu ton retour à la compétition ?

Très mitigé. J’aurais voulu qu’elle soit différente. Un retour après 18 mois d’absence, il faut savoir le gérer et je pense que j’ai commis des erreurs cette saison. J’ai aussi été beaucoup utilisé l’été dernier durant la préparation et les premiers mois de compétition, qui plus est dans un poste qui n’était pas le mien. Physiquement, je suis arrivé à saturation… Et puis, j’ai mal géré certaines périodes, du coup, j’ai eu pas mal de petits pépins physiques évitables. Début 2020, j’ai retrouvé mon poste et on a commencé à revoir un autre Flo Martin. Actuellement, je me prépare pour être fin prêt en juin. Je suis dans ma dernière année de contrat avec le Paris FC, je dois me donner à fond car je crois au projet du club. Mon investissement sera total, aucun doute là-dessus.

Tu attaqueras dans les prochaines semaines ta deuxième saison au Paris FC. Quelles sont tes attentes ?

Personnellement, comme je l’ai dit auparavant, je souhaite connaître une belle saison avec le Paris FC. Collectivement parlant, il faut que nous retrouvions la faim de victoire. La saison dernière, on a mis presque 6 mois à se lancer vraiment. Là, il n’y a pas le droit à l’erreur. On doit bien intégrer les recrues et avoir un vestiaire soudé dès les premiers jours. Il faut que nous prenions du plaisir ensemble, avec un groupe sûrement beaucoup moins large mais avec des gars qui croient au projet du Paris FC. En tout cas, j’y crois.

Quelle sera la première chose que tu feras quand tu retrouveras le Groupe ADP-Centre d’entraînement Paris FC ?

Ah (rires). Retrouver nos intendants ! Mathurin et Pierre, ils me manquent tous les deux. J’ai eu Pierre une ou deux fois au téléphone pendant le confinement. Ce sont deux personnes formidables ! Donc j’irai les voir très vite à mon retour, puis ensuite je reprendrai mes marques dans le vestiaire. Une chose est sûre, j’ai hâte de retrouver les terrains !

©2020 Paris FC - Tous droits réservés - Mentions légales - Données personnelles - Contact - Presse

Paris FC - Une ambition Capitale

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?