Daphné Corboz : « Se relancer pour la confiance »

Avant le déplacement du Paris FC à Dijon pour le compte de la 9ème journée de D1 Arkema, Daphné Corboz s’est exprimée sur le début de saison du Paris FC, la défaite face à Bordeaux mais aussi son poste dans l’animation offensive du club de la Capitale.

Daphné, 6 victoires, 2 défaites pour le Paris FC depuis le début de la saison. C’est plutôt un bon début…

C’est un très bon début même. Je pense que l’on propose un jeu agréable à regarder. On marque beaucoup de buts. On espère que cela va continuer dans ce sens, parce que la saison est longue. Il y a une vraie différence par rapport à la saison dernière. Maintenant, quand on domine une rencontre, on gagne ce qui n’était pas forcément le cas lors de la saison précédente.

En plus du bon début de saison, on a l’impression qu’il y a un vrai groupe de vie.

C’est ça. Le groupe n’a pas énormément changé. Quelques filles sont parties, d’autres sont arrivées. Mais il y a une ossature qui est toujours là, et tout le monde s’entend bien. Que ce soit sur le terrain et en dehors, le groupe vit bien.

Finalement, la première désillusion de la saison, c’est cette défaite face à Bordeaux la semaine dernière (1-3)… À tête reposée, que s’est-il passé ?

Je pense que Bordeaux nous a mis une grosse pression en début de match. Dès leur premier but à la 4ème minute, elles ont pris l’ascendant psychologique. Dans notre approche du match, on savait que cette rencontre serait difficile. Les Bordelaises sont venues très déterminées et le résultat a penché de leur côté… C’est une défaite qui fait mal aux têtes.

Du côté Paris FC, qu’a-t-il manqué pour éviter la défaite ?

Collectivement, il n’y avait pas assez de mouvements pour offrir des solutions aux porteuses du ballon. C’est aussi une conséquence de leur pressing incessant. On a toujours été dans la réaction. Il y a quand même eu des points positifs. Tout n’est pas à jeter. Quand nous étions à 10, notre réaction a été plutôt bonne. Nous avons proposé du jeu ce qui a été récompensé par un but un peu tardif.

Personnellement, tu réalises un très bon début de saison. Tu as même égalé ton record de buts en D1 après 8 journées seulement (3 buts)…

Je me sens très bien. J’ai la chance de jouer dans un collectif qui marque beaucoup de buts. Ce qui me donne aussi la possibilité de marquer (rires.). Ma position un peu plus haute sur le terrain y est pour quelque chose aussi je pense.

Ta position justement. Comment te sens-tu si haut sur le terrain ?

J’ai été formée en tant que 10. Mais, en pro, j’ai passé plus de temps en relayeuse, donc c’est un peu différent pour moi. J’avais plus l’habitude d’avoir le jeu devant moi. En tant que 10 aujourd’hui, je viens chercher le ballon un peu plus bas et j’ai le jeu derrière moi. Maintenant, j’ai de nouveaux atouts, notamment la possibilité de me projeter plus haut et avoir plus de situations offensives.

Ce samedi (14h30), le Paris FC devra se relancer à Dijon. Tu t’attends à quel type de match ?

Je pense que ce sera difficile. On l’a vu la saison dernière, on s’est incliné en Coupe de France contre Dijon et les deux matchs de championnat n’étaient pas évidents. Cette équipe joue bien au ballon. Il faut que nous mettions le mauvais résultat contre Bordeaux derrière nous. Cette semaine, nous avons bien travaillé. On doit se relancer pour notre confiance.

©2022 Paris FC - Tous droits réservés - Mentions légales - Données personnelles - Contacts - Presse

   

Paris FC - Une ambition Capitale