Camille Pecharman : « Je me mets au service du groupe »

Avant le 8ème de finale de la Coupe de France du Paris FC face au Havre (D2), Camille Pecharman s’est livrée à notre micro. La gardienne est notamment revenue sans complexe sur son rôle de seconde portière.

Camille, le Paris FC attaque ce samedi un nouveau tour de Coupe de France. Quel est l’objectif dans la compétition ?

L’objectif est d’aller le plus loin possible, donc de gagner la compétition. La Coupe de France, c’est toujours une compétition à part. Il y a peu de matchs pour aller chercher un trophée. En plus, il y a ce PSG-OL dès les huitièmes de finale qui permettra peut-être d’avoir un peu plus de place (rires). On fera tout pour aller le plus loin possible et ça passe d’abord par le match de ce week-end face au Havre.

Le Havre est une équipe contre laquelle le Paris FC avait souffert la saison dernière en D1. À quel type de match faut-il s’attendre ?

Je pense qu’il faudra être attentives. Sur le papier, elles sont inférieurs certes mais nous avons préparé cette rencontre comme un match de D1. Le Havre jouera ses cartes à fond donc à nous de faire le job et d’être sérieuses. C’est vrai que la saison dernière, on a laissé quelques points face à cette équipe. Les joueuses sont différentes mais il faudra faire attention.

Tu es au club depuis 2017 donc tu as connu des saisons moyennes avant ces dernières années. Comment juges-tu cette saison ?

Il y a une vraie évolution du club en générale. Depuis que la coach a repris l’équipe en 2018, on a gardé une belle ossature. On avance ensemble. Cette saison, qui pour le moment est une réussite, c’est un peu le fruit de tous ces mois de travail. Il manquait quelques petites choses les années précédentes. Que ce soit sur le terrain ou dans la vie de groupe, le travail se retranscrit positivement. On tient à cette troisième place, qualificative en Ligue des Champions. Pour l’ensemble des efforts fournis par tout le monde, cette qualification serait un bel accomplissement.

« Tout se passe très bien avec Chiamaka »

Cette saison, tu endosses un rôle de seconde gardienne derrière Chiamaka. Comment vis-tu ta situation ?

Bien évidemment, comme tout sportif, on a envie d’être sur le terrain pour participer aux succès collectifs. Je garde toujours la motivation et l’envie. Au quotidien, on est tous ensemble pour progresser et tirer le meilleur de chacun d’entre nous. Tout se passe très bien avec Chiamaka, avec Paul, l’entraîneur des gardiens. Si on a les résultats actuels, c’est aussi grâce à cette ambiance saine. Je suis contente parce qu’avec la Coupe, j’ai du temps de jeu. Je peux m’évaluer car la vérité de l’entraînement n’est pas la même que celle des matchs. Depuis que je suis au Paris FC, j’ai connu différentes situations. Titulaire, remplaçante, troisième gardienne… Tout cela m’a permis de grandir dans pleins d’aspects.

Peux-tu nous parler de votre relation dans le pôle gardiennes de but ?

Que ce soit avec Chiamaka, avec Paul et même avec Inès et Laurène qui viennent s’entraîner avec nous quelques fois, tout se passe très bien. Au quotidien à l’entraînement, on travaille ensemble et en match, je me mets au service du groupe pour mettre Chiamaka dans les meilleures conditions. Tout le monde s’entend bien et ça j’en suis vraiment contente.

Partenaire principal
Partenaires majeurs
Partenaires officiels
Partenaires institutionnels

©2022 Paris FC - Tous droits réservés - Mentions légales - Données personnelles - Contacts - Presse