À la découverte du pôle gardiens avec Rudy Jeanne-Rose

Depuis plusieurs mois, le Centre de Formation du Paris FC a structuré un nouveau pôle gardien de but emmené par Rudy Jeanne-Rose. L’entraîneur des gardiens de but nous a présenté le fonctionnement de son pôle et de son équipe. Interview.

Rudy, depuis plusieurs mois, le pôle gardiens de but s’est structuré au Centre de Formation. Peux-tu nous expliquer l’organisation ?

Le pôle est composé de deux personnes. Loïc Menou et moi-même nous nous occupons du terrain. Nous prenons en charge les gardiens des trois catégories du Centre de Formation (U17 Nationaux, U19 Nationaux et N3). Le but était d’avoir deux gardiens par catégorie d’âge pour avoir trois gardiens par équipe. Cela nous permet de mettre en place l’individualisation afin d’avoir toujours un minimum un gardien avec le reste de l’équipe et l’autre qui fait du travail technique ou autre en fonction des besoins.

Comment vous êtes vous organisés pour les recrutements des nouveaux gardiens du Centre de Formation ?

L’idée est bien évidemment de trouver des garçons capables d’atteindre le haut niveau. C’est le cœur de notre métier. Nous avons organisé des portes ouvertes où nous avons rencontré près de 200 jeunes nés entre 2006 et 2003. Ceux qui nous ont vraiment tapés dans l’œil ont été vus à plusieurs reprises, 4 fois. Nous ne voulions pas se tromper sur les joueurs mais aussi sur les personnes. C’est un poste spécifique sur lequel on ne peut pas se louper.

« Les évaluations permettent à chacun de se mettre des objectifs »

Comment se passent les entraînements ?

Chaque jour, les gardiens du Centre de Formation bénéficient d’entraînements spécifiques. Cette saison, nous avons la chance d’avoir un préparateur physique, Thomas qui s’occupe exclusivement des gardiens. C’est une véritable plus-value. Thomas Ecalard est présent 3 fois par semaine. En plus des entraînements plus « classiques », nous essayons d’introduire de la réalité virtuelle avec des casques VR. Cela permet de développer d’autres aspects notamment le cognitif…

Rudy Jeanne-Rose, le responsable du pôle gardiens de but

Y a t-il un suivi particulier pour les gardiens du Centre de Formation ?

Comme pour les joueurs de champ. Un système de notes a été mis en place pour les matchs et les entraînements. C’est une motivation supplémentaire pour les joueurs. La concurrence est saine et les évaluations permettent à chacun de se mettre des objectifs.

Mickaël Boully, l’entraîneur des gardiens professionnels entretient un véritable lien avec vous. C’est important de voir que le monde pro’ s’intéresse au Centre de Formation.

C’est vraiment top. Mickaël a une méthodologie bien à lui. Cela nous permet d’avoir beaucoup de discussions passionnantes. Il souhaite connaître tous les gardiens. Cela donne une certaine crédibilité quand les jeunes et les parents se rendent compte que le monde professionnel n’est pas si loin. Mickaël n’hésite pas à emmener avec lui plusieurs jeunes du Centre pour des entraînements spécifiques. C’est toujours gratifiant pour les jeunes.

Il y a quelques jours, vous avez réuni de nombreux gardiens du club au Groupe ADP-Centre d’entraînement Paris FC pour une journée qui leur a été dédiée. C’est une initiative que vous souhaitez reproduire ?

Au départ, nous voulions le faire une fois. Vu que les retours très positifs des joueurs et des parents, c’est avec beaucoup de plaisir que nous reproduirons l’expérience. D’ici avril ou mai, nous proposerons une journée entièrement dédiée aux gardiens en invitant également les féminines et les gardiens de l’association.

Loïc Menou lors de la journée dédiée aux gardiens du Paris FC

©2021 Paris FC - Tous droits réservés - Mentions légales - Données personnelles - Contacts - Presse

   

Paris FC - Une ambition Capitale