« Etre plus tueur devant le but »

Avant la réception de l’AS Nancy-Lorraine ce samedi au stade Charléty (19h00), l’attaquant parisien Gaëtan Laura s’est exprimé.

Comment s’est déroulée cette semaine de préparation du match contre Nancy ?

D’abord cela fait du bien de retrouver un rythme un peu plus normal car on a enchaîné 5 matchs en 13 jours. Ce n’est pas évident de jouer tous les 3 jours car on n’a pas trop le temps de bien travailler tactiquement et physiquement. Cela nous fait du bien, on a pu se regénérer, même sur le plan mental. Samedi contre Nancy il faudra appliquer tout ce que l’on a pu travailler cette semaine à l’entrainement. Ils ont changé d’entraineur ? Cela change rien pour moi, on aura 11 joueurs face à nous et il faudra les battre.

Dans quel état d’esprit êtes-vous avant ce match ?

Il faut que l’on puisse relever la tête en gagnant ce match ! On a traversé une période un peu plus délicate lors des derniers matchs et je pense que cela nous a affecté sur le plan mental. Perdre de cette manière nous travaille beaucoup, on le sent dans le vestiaire même si on garde le sourire au quotidien pour s’appliquer à l’entrainement. Il y a beaucoup de frustration car le contenu de nos matchs n’est pas mauvais.

Comment expliquer ce manque de réussite sur le plan offensif ?

C’est difficile à expliquer. On se crée vraiment beaucoup d’occasions mais il manque le dernier geste. On veut trop bien faire, on est trop gentil alors qu’il faut être plus tueur devant le but ! Cela crée vraiment de la frustration… J’ai l’impression qu’on veut toujours faire plus, cela nous amène parfois à surjouer et sortir du registre que l’on maitrise. Il faut rester concentré et faire ce que l’on sait faire. Le championnat est long, il ne faut pas paniquer. Il ne faut pas me parler de classement car en Ligue 2 tout peut aller très vite car tout le monde peut battre tout le monde. On l’a vu l’année dernière.

©2021 Paris FC - Tous droits réservés - Mentions légales - Données personnelles - Contacts - Presse

   

Paris FC - Une ambition Capitale